Les jasses d’altitude

Jasse de la Vierge à Pareloup

Aujourd’hui tombées en désuétude, elles participent fortement à la compréhension des fonctionnements passés de ce terroir d’altitude et deviennent par là même le bâti emblématique des monts du Lévezou.

Jasse du Lévézou Lévézou jasse en ruine

Les jasses surlignent la  crête souple des monts. En forme de parallélépipède, elles s’étirent parfois jusqu’à 30 mètres. L’absence de mangeoire prouve leur usage estival. Si elles furent surtout érigées pour les ovins, au vu de la position basse des ouvertures, elles ont aussi abrité des troupeaux bovins accompagnant la conquête des landes par des prairies artificielles. Dépendantes des gros domaines qui s’abritent plus bas, parfois à plus d’un kilomètre, elles témoignent de grandes unités foncières spécifiques à cette zone peu peuplée et centrée sur ces derniers.

levezou-jasse-de-la-vaquierette

 

Lévézou Jasse de la Vaquirette