Unités Paysagères du PETR Centre ouest Aveyron

Unités paysage aveyronLes unités paysagères du PETR* Centre ouest Aveyron.

14 unités ont été identifiées et décrites avec une approche sensible et géographique dans autant de livrets.

Ce travail est complémentaire de l’atlas des entités paysagère du département. Il permet d’analyser les paysages et leurs enjeux à une échelle précise.

*Pôle d’Équilibre Territorial Et Rural

logo_PETR_COA_6x4

  • causse-quercy-unité

    Causse du bas Quercy

    Les causses du Quercy, paysages emblématiques du département du Lot forment un vaste plateau calcaire qui s’étire de la Corrèze au Tarn et Garonne. Du nord au sud, il est entaillé par trois amples vallées qui distinguent plusieurs causses à l’identité commune mais possédant des particularités intrinsèques. Les cordons verts…

    Lire la suite
  • Bassin-de-Decazeville--1

    Le Bassin de Decazeville

    Unique d’abord par sa géologie et sa topographie qui forment une ample dépression, le bassin de Decazeville doit son statut particulier au développement des exploitations minières et industrielles qu’il a supportées. C’est une unité à part, dont la physionomie urbaine est d’autant plus tangible qu’elle est cernée par les unités…

    Lire la suite
  • plateau-montbazens

    Plateau de Montbazens Rignac

    UN PLATEAU Le plateau de Montbazens Rignac est clairement isolé par son relief. Des limites extérieures nettes forment un plateau dominant les paysages périphériques. Le relief est doux et prend des formes variées influencées par la nature du sous-sol et l’orientation des failles. Le point culminant du Buenne (736m d’altitude)…

    Lire la suite
  • villeneuve-communaux-couv

    Causse de Villeneuve

    Ce plateau caussenard de faible étendue, apparaît isolé du causse du Quercy par Le Limargue bien qu’il en forme la marge sud-ouest. La roche calcaire affleurante, les bois de chênes pubescents et les pelouses sèches constituent les caractéristiques communes des causses. Un climat doux, la proximité de grandes rivières, des…

    Lire la suite
  • causse-comtal-intro

    Causse Comtal

    PERCEPTIONS MULTIPLES En traversant le Causse Comtal on a la perception de plusieurs paysages contrastés qui ne semblent pas liés les uns aux autres et se répètent aléatoirement. Ces paysages variés sont très différents, de la pelouse sèche, parcours à brebis typique des Causses, à l’herbe grasse des prairies humides…

    Lire la suite
  • rodez-agglo

    Agglo Rodez

    L’unité urbaine de l’agglomération ruthénoise est créée par la trame urbaine (bâtie et viaire) et ne repose pas, comme c’est le cas pour les autres unités paysagères du PETR sur des caractéristiques physiques. Construite au carrefour de terroirs complémentaires, en surimpression sur plusieurs unités paysagères, son expansion repose sur sa…

    Lire la suite
  • segala-oriental

    Le Ségala Oriental

    Le Ségala oriental est l’unité paysagère des Ségalas la plus à l’est, située aux lisières d’influences de grandes villes comme Rodez, Albi ou Saint-Affrique. Le territoire relève d’un domaine biogéographique semi-montagnard : des terres acides issues de la décomposition de schistes, sous un climat rude et irrégulier. Cette unité paysagère est généralement…

    Lire la suite
  • segala-de-conques

    Le Ségala de Conques

    Le Ségala de Conques est le plus au nord des Ségalas aveyronnais. Il est isolé, sans continuité avec les autres Ségalas du département. Il est lié au nord avec la châtaigneraie Cantalienne et à l’est avec la Viadène du Nord Aveyron. CONTRASTE PAYSAGER MAXIMUM Ce Ségala est bicéphale, à l’ouest…

    Lire la suite
  • segala-des-serenes

    Le Ségala des Serènes

    LES PAYSAGES DU SÉGALA DES SERÈNES UN PAYS DE NUANCES … Les paysages archétypiques des Ségalas se définissent comme de vastes plateaux agricoles schisteux entrecoupés de vallées boisées en forme de V. Plateaux et vallées offrent ainsi deux visages au territoire, à la fois antagonistes et complémentaires. Pour qui se contente…

    Lire la suite
  • limargue-sainte-croix-parcours-50

    Le limargue

    Le Limargue trouve son assiette dans une bande de terre fertile, parfois étroite de seulement quelques kilomètres. Elle s’étire du sud de la Corrèze jusqu’au Tarn, s’immiscant entre Causse et Ségalas. A l’instar des Avant-Causses qui forment une transition douce entre Grands Causses et Rougiers, le Limargue apparaît comme une…

    Lire la suite
  • cent-vallees--2018-1

    Le Ségala des cent vallées

    Appellation communément admise dans les domaines touristique, culturel et même administratif, le Ségala des «cent vallées» est un qualificatif explicite du point de vue de l’analyse paysagère. Si son origine exacte reste floue, l’expression semble relativement récente et de plus en plus employée depuis la seconde moitié du 20ème siècle…

    Lire la suite
  • Rougier du Vallon

    ROUGE, EN CREUX, HABITÉ Le grès rouge donne son nom à ce paysage emblématique, en partie fondé sur la géologie. Ce serait oublier la notion de vallon toute aussi importante pour caractériser cette unité. En effet, géographiquement le terme de «vallon» définit une petite dépression entre deux coteaux, deux hauteurs.…

    Lire la suite
Bouton retour en haut de la page