Les paysages de l'Aveyron vous sont proposés par CAUE de l'Aveyron.

Rougier de Marcillac

Perception et définition des Rougiers

Perception et définition des Rougiers

Une identité qui remonte à 250 millions d’années… C’est en effet aux grès rouges de la fin de l’ère primaire que les Rougiers doivent leur nom. Les cours d’eau érodant les roches tendres qui les caractérisent ont créé un relief en creux, plus ou moins large en fonction de leur force et de l’ampleur du dépôt sédimentaire. L’abri des reliefs…

Lire la suite

ROUGES, en creux et abrités

ROUGES, en creux et abrités

Géologie et relief des Rougiers du département de l’Aveyron : Rougier de Marcillac et Rougier de Camarès. Une géologie commune Animation formation des Rougiers : cliquez sur la flèche rouge pour faire avancer le clip par étapes. A la fin de l’ère primaire, les produits de l’érosion de la chaîne hercynienne se déposent sous un climat chaud et humide. L’oxydation…

Lire la suite

Climat et végétation du Rougier de Marcillac

Climat et végétation du Rougier de Marcillac

Douceur du climat Le relief en creux, l’altitude moins élevée, donnent dans les deux cas un microclimat plus chaud. Conjugué à l’influence atlantique et à l’abri de versants plus resserrés pour Marcillac, il vaut à la région sa réputation de douceur et sa prédisposition aux cultures fragiles (vignes et fruits…). L’influence atlantique sur la végétation Dans le Rougier de Marcillac,…

Lire la suite

Marcillac : un vallon privilégié

Marcillac : un vallon privilégié

Caractéristiques du Rougier de Marcillac. Un paysage « jardiné » Sa situation climatique privilégiée, favorable à la vigne et aux fruits, et sa proximité avec Rodez ont très tôt attiré les religieux (évêque de Rodez, moines de Conques), les nobles, puis la bourgeoisie ruthénoise. Le vallon s’est ainsi transformé peu à peu en « jardin de Rodez ». Les domaines, essentiellement viticoles,…

Lire la suite

Enjeux paysager du Rougier de Marcillac

Enjeux paysager du Rougier de Marcillac

Le renouveau des techniques agricoles La seconde moitié du XXème siècle a connu un abandon généralisé de la vigne par manque de productivité des terrasses non mécanisables dans un contexte d’exode rural. Grâce à une demande plus qualitative (vins de terroir typés), on assiste à un renouveau spectaculaire de la vigne dans un contexte économique redevenu favorable. Cette évolution, anticipée…

Lire la suite