Observatoires Photographique du PaysageOPP PETR Centre Ouest Aveyron

33-I6- Pradials Quins

6-juillet-2016 7-juillet-2023

 


Un Hameau Agricole des Ségalas
« Comprendre le devenir des hameaux agricoles sur le territoire des Ségalas »

2016

Ce cliché est une représentation du paysage rural des Ségalas.
En arrière-plan, sur la droite, on distingue la structure d’un hameau agricole avec des granges et des habitations anciennes en son centre.
Des bâtiments agricoles plus récents sont venus étendre le hameau dans sa continuité. Ils sont des marqueurs importants de ce paysage par des tailles plus imposantes et par leur couleur.
Devant le hameau, sur le côté droit, on distingue une maison d’habitation des années 80 illustrant déjà une évolution du mode d’habitat. Ces constructions successives en continuité du noyau d’exploitation ancien est caractéristique des hameaux agricoles du ségalas. Bâtiments d’exploitation et d’habitation se construisent au fil des changements de génération et du développement de l’agriculture.
En premier plan, une nouvelle maison d’habitation complètement éloignée du hameau est en cours de construction. C’est une annexe, une évolution au 21eme siècle. Elle s’implante sur un espace agricole qu’on imaginait facilement exploité auparavant.
Cet ensemble d’éléments est entouré d’un environnement de champs exploités et de prairies. On distingue au fond du cliché les plateaux du Ségala des 100 vallées. Plusieurs clochers de villages sont visibles.

2020

4 ans plus tard, l’évolution marquante concerne la maison en cours de construction.
La maison est terminée. Le terrain est modelé pour former le jardin et la terrasse, modifiant de façon importante la topographie naturelle du sol.
L’aménagement extérieur de la maison par son aspect très minéral couplé à un enduit clair fracturent le paysage par un bandeau clair au centre de ce point de vue.
L’aspect final de la maison est d’architecture dite « banale ». Son aspect est sans résonance avec les autres éléments du paysage visibles sur le cliché hormis la couleur de la toiture. Cette architecture pourrait aussi s’imaginer dans un lotissement pavillonnaire récent.
Les vaches ont laissé place à un espace de jardin avec balançoire. Le troupeau se retrouve dans l’arrière-plan, sur une autre parcelle.
La situation de la maison en surplomb du hameau et son caractère dénudé et clair attire fortement le regard.
A contrario, le hameau ne semble avoir connu aucune mutation.

2023

Cette troisième étape nous montre des évolutions au niveau de la végétation. L’eucalyptus planté devant la maison neuve pousse et semble à son aise sous le climat du Ségala.
Cette espèce exotique renforce l’aspect pavillonnaire et déconnecté de son milieu de la maison. Au niveau du hameau un conifère d’ornement a disparu et laisse apparaître les habitations et bâtiments d’élevage. Il n’a peut-être pas survécu à la sécheresse de 2022.
A l’arrière-plan la forêt en porte aussi les traces. Certains arbres sont morts et sont desséchés. C’est un des effets du changement climatique et des sécheresse répétées. Les plantations de résineux que l’on retrouvent régulièrement sur les ségalas souffrent et cela pourrait bien précipiter leur exploitation puis un changement d’essence forestière.


 

  • Référence : 33-I6
  • Lieu dit : Pradials
  • Observatoire : OPP PETR
  • Commune : Quins
  • Fichier source : DSC_6827.NEF
  • Date de prise de vue : 06-juil-16 10:46
  • Mots clefs : agriculture
  • Thématique : Evolution des pratiques agricoles
  • Entité Paysagère : Ségalas
  • Unité Paysagère : Haut Segala
  • GPS : 44°14’45.468″ N 2°23’20.585″ E
  • Focale : 35 mm
  • Photographe : C.A.U.E. de l’Aveyron
  • Reconduction : 6 juillet 2020

L’ESPRIT DES LIEUX

_I6-quins-esprit-07-juillet-2023--DSC_1343-Panorama
7 Juillet 2023

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page