Perception

Les monts de Lacaune possèdent une image rude d’obstacles naturels, offrant une couronne de points de vue sur le reste du département. Valorisés par leur ressource en eau, ils ont développé dans les dernières décennies une économie forestière.

l'image montagnarde des monts de Lacaune : Col du Coustel

En s'approchant des sommets les pentes s'adoucissent et les terres peuvent êtres cultivées

ligne-decrete-monts-lacaune

Isolement des monts de Lacaune : un relief montagnard

Pour le département de l’Aveyron, les monts de Lacaune constituent un horizon montagneux vers le sud. La prédominance des pentes et des forêts résineuses laisse une impression d’isolement et de paysages austères.

brusque-vallee-du-dourdou

lacaune-image-montagnarde

Une limite au Rougier de Camarès

Les Monts de Lacaune limitent le Rougier de Camarès au sud du département. Pour l’Aveyron, les monts de Lacaune ne représentent qu’une petite partie de cette entité paysagère qui s’étend vers le département du Tarn.

Localisation des monts de lacaune dans le département de l'Aveyron

La crête sud

La limite départementale avec le Tarn est en grande partie constituée par la première ligne de crête vers le sud. Au-delà, c’est la vallée du Thoré qui sépare les monts de Lacaune de la Montagne Noire. Au nord, les pentes convergent vers le Rougier dont la limite géologique est atteinte avant la plaine. À l’ouest, l’abaissement de l’altitude conduit doucement au Ségala de Saint Sernin alors qu’à l’est, les vallées de la Sorgues et de l’Orb marquent la séparation avec les Avant-causses.

coupe-lacaune definition-limite-lacaune