Douceur du climat

Le relief en creux, l’altitude moins élevée, donnent dans les deux cas un microclimat plus chaud.
Conjugué à l’influence atlantique et à l’abri de versants plus resserrés pour Marcillac, il vaut à la région sa réputation de douceur et sa prédisposition aux cultures fragiles (vignes et fruits…).

prunier vigne-marcillac

L’influence atlantique sur la végétation

coupe-vegetation-marcillac

Dans le Rougier de Marcillac, le chêne pédonculé marque l’influence atlantique, on le retrouve en bocage (forme végétale) dans les fonds de vallées et le bas des collines.
Une importante châtaigneraie, aujourd’hui à l’abandon, occupe les versants nord. Elle pourrait être valorisée pour son bois (balivage ou exploitation de taillis) ; ou même par la relance de la production fruitière en suivant des exemples émergeants.
Les anciennes terrasses de vigne en versant sud sont souvent colonisées par des taillis de chênes pubescents ou des reboisements de pins noirs en « timbre poste ». Ces derniers modifient les perceptions du paysage des versants en lui conférant une certaine immuabilité dans les saisons, et en lissant la perception du travail des terrasses.