Perceptions

Au-delà des caractères physiques et-ou humains, il s’agit là de retranscrire une approche sensible de ces paysages. Qu’ils soient inscrits dans l’iconographie ou simples résultantes d’une histoire géologique, tous marquent notre quotidien, notre vécu…

Vallée du Lot en amont de St Côme d'Olt

 

Définitions et limites

Ce sont les limites physiques et la justification du choix d’une entité qui seront exposées par rapport au territoire départemental et aux autres entités.

Éléments constitutifs du milieu

Géologie, milieu naturel, topographie, hydrographie, végétation participent à la construction d’un paysage. Il ne s’agit pas d’étudier ici chacun de ces éléments en les isolant les uns des autres mais d’essayer de révéler, à travers eux et leurs interactions, l’expression d’un paysage.

elements-milieu

Mise en place des caractéristiques de l’occupation humaine

Cette occupation est déterminée par l’économie, l’agriculture, l’industrie, les valeurs culturelles et sociales, l’occupation du sol.

motifs-levezou-arc

Évolutions et enjeux

Deux échelles permettront de mieux comprendre le paysage en devenir.

Celle de l’entité : l’occupation spatiale actuelle avec l’aide d’un bloc diagramme résumant ce qui a été mis en évidence dans le chapitre.

Celle du département : au-delà des enjeux propres à chaque entité, les études de terrain et le travail quotidien du C.A.U.E. révèlent des problématiques transversales dans le territoire départemental. Il s’agit notamment des extensions urbaines (lotissements, zones d’activités et Habitations Légères de Loisir (H.L.L.), du devenir des terrasses et de la place de l’arbre en milieu rural et urbain. Le contexte départemental et les évolutions possibles essaient d’apporter une réflexion sur des thèmes qui concernent tous les acteurs de l’aménagement qu’ils soient professionnels ou particuliers. C’est une façon d’inviter chacun à réfléchir sur son environnement.

Des outils appropriés

Pour illustrer cette synthèse des paysages de l’Aveyron, des outils de représentation les plus appropriés ont été recherchés.

Constitution d’un fonds documentaire :

Ouvrages, cartographie et iconographie. Repérages photographiques systématisés Élaboration d’une cartographie spécifique et expressive Élaboration de schémas et blocs diagrammes pédagogiques