Le climat est à dominante montagnarde

et constitue un facteur identifiant de l’entité. Sur les plateaux, il conjugue les influences de l’altitude, des vents du nord (bise, écir) et de la pluviosité. La neige caractérise les hivers des zones d’altitude (malgré son irrégularité actuelle qui handicape le fonctionnement des stations de ski).

aubrac-neige-congere

Le Nord Aveyron peut être considéré comme un véritable château d’eau,

tant par sa pluviosité que par la densité de ses cours d’eau. Les retenues hydroélectriques exploitent largement cette ressource. L’alimentation en eau potable des plateaux du centre-ouest Aveyron (syndicat des eaux de Montbazens-Rignac) dépend également des ressources collectées sur l’Aubrac. Agriculture (pâturage), tourisme (stations de ski, pêche) et industrie (hydroélectricité) sont largement influencés par ces conditions climatiques.

hydrographie-nord-aveyron

hydroelectrique-nord-aveyron

therondels-barrage-sarrans

Le marnage laisse apparaître des berges abruptes, peu utilisables, témoins des anciennes gorges

sarrans-photo-aerienne

Barrage et retenue de Sarrans

 

L’encaissement des vallées

peut créer des microclimats très favorables qui permettent l’installation de terroirs viticoles (Entraygues – Le Fel, Estaing) à l’adret ; ou maraîchers (Pons, autrefois fraise de Saint-Geniez) à l’abri de ces vallées.

coubisou-vallee-du-lot

Micro-climat de la vallée du Lot