Le Nord Aveyron peut être défini comme une entité paysagère,

car les différents secteurs de montagnes, de piémonts et de vallées qui le composent sont étroitement liés entre eux par un fonctionnement complémentaire. Cependant, il ne constitue pas une unité, mais un regroupement de plusieurs “pays”, la plupart du temps clairement identifiés par leur nom (Aubrac, Boraldes, Vallée du Lot, Viadène, Carladez). C’est l’étagement, de type montagnard, de ces paysages qui constitue le caractère majeur de cette entité.

carte-definition-limite-nord-aveyron

On peut considérer que ces différents pays ont toutefois plus de points communs entre eux qu’ils n’en ont avec les régions voisines.

Ces dénominateurs communs sont avant tout d’ordre culturel (prédominance de l’élevage bovin dans l’agriculture, comportement démographique et migratoire…) et les apparentent à l’Auvergne proche. Les facteurs naturels sont hétérogènes : géologie variée, amplitude topographique… mais rassemblés par l’hydrographie : cette entité constitue le bassin versant rive droite du Lot aveyronnais.

La vallée du Lot sert clairement de limite sud à cette entité paysagère mais constitue aussi un trait d’union avec les régions voisines par les unités géologiques qui se prolongent d’une rive à l’autre : extension du Causse Comtal en rive droite, prolongement de la Viadène granitique en rive gauche, présence de pointements basaltiques.

carte-des-paysages-nord-aveyron

Les limites nord-est et nord-ouest sont le plus souvent constituées de lignes de crêtes et les unités paysagères se prolongent dans les départements de la Lozère et du Cantal par les plateaux d’Aubrac, les Monts du Cantal et la châtaigneraie Cantalienne. Ces continuités marquent le net rattachement du Nord Aveyron au Massif Central.

coupe-definition-nord-aveyron