les Ségalas

Ouverture des plateaux, fermeture des vallées – Ségalas

Les plateaux et les dorsales sont occupés par un bocage à larges mailles aux haies basses buissonnantes ponctuées de grands arbres, notamment des chênes pédonculés émondés latéralement à la silhouette caractéristique.

parcelles ségala
Les vastes parcelles amendées transforment le paysage bocager, atténuant le relief

Aujourd’hui, la concentration des exploitations agricoles et l’intensification des cultures fourragères se traduisent par un agrandissement du parcellaire corollé à la disparition des haies.

Colombies-laserre lissosse-07
Délaissés par l’exploitation agricole, car mécaniquement inaccessibles, les versants de vallées sont densément boisés. Seul le fond de vallée (lorsqu’il est suffisamment large) est encore exploité.

transition plateau vallee

Dans les vallées, la forêt recouvre les versants de taillis de chênes ou châtaigniers. Parfois, une prairie apparaît sur un replat ou au bord du ruisseau, à la faveur de dépôts alluviaux.
Des vestiges de landes à bruyères s’accrochent aux escarpements rocheux. Quelques reboisements en résineux témoignent de l’abandon des pentes par l’agriculture.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page